Analyse- Sélection: 2 ans, 3 matchs amicaux officiels, c’est quoi l’affaire?

Par Marc Donald JB

À quelques mois de la double confrontation face au Panama dans le cadre des éliminatoires de la coupe du monde Russie 2018 et en prélude de la Copa America Centenario en juin prochain aux États-Unis, la sélection haïtienne de football senior accuse un faible taux de matchs amicaux officiels (3 matchs amicaux depuis janvier 2014), tandis que nos potentiels adversaires en terme d’analyse comparatives sont loin devant. Alors la fédération haïtienne de football serait-elle dans l’incapacité de négocier des matchs amicaux?

De janvier 2014 à janvier 2016, 2 ans jour pour jour, la sélection haïtienne de football n’a joué que 3 matchs amicaux officiels face au Chili 0-1, la Chine 2-2, le Salvador 3-1, respectivement 9 Septembre 2014, 27 mars 2015, 10 septembre 2015. Face à ce constat, il est urgent de se demander qu’est-ce qui explique ce maigre bilan ? Les dirigeants sont-ils conscients de cet état de carence ? L’année 2016 serait-elle plus fructueuse pour les grenadiers ?

Autant dire que dans ce même intervalle, le Panama notre adversaire direct a disputé 12 matchs amicaux officiels, Trinidad en a disputé 7, Jamaïque 8, pour ne citer que ceux-là. Lorsque nous savons l’importance de ces genres de rencontres pour la survie, la cohérence, le réflexe collectif d’un groupe. Nous sommes bien en droit de demander du meilleur pour  2016 en matière de matchs amicaux pour les grenadiers.

Pour un nouveau mandat, si les têtes ne changent pas ou presque, mais votre vision ne devrait pas être statique messieurs dames les héritiers. Il y a des choses qu’il faut corriger à tout prix, en voici une!

À lire aussi:

Comments

comments