Analyse- Sélection: 2 ans, 3 matchs amicaux officiels, c’est quoi l’affaire?