Agression : Keke Vieri et Childo Geffrard écrivent à la FHF

Par la rédaction

Agressés par le chef des arbitres du département du nord-ouest, Jimmy Joseph dimanche lors du match FC Port-de-Paix – AS Dessalines, comptant pour la  11e journée du championnat national d’ascension, Keke Vieri et Childo Geffrard, deux rédacteurs de haititempo.com, ont écrit à la FHF pour dénoncer cet acte de vandalisme qui est une menace pour la liberté de la presse.

Voici la lettre dans son intégralité

Nous avons l’honneur de porter plainte contre l’arbitre Jimmy JOSEPH pour atteinte à la vie privée, et ce en raison des faits énoncés ci-dessous :

Le 04 Octobre 2015 à l’occasion de la 11e journée du championnat national d’ascension, le FC Port-de-Paix recevait l’AS Dessalines au Parc Immaculée de Marie. Après le match, Jimmy JOSEPH, le chef des arbitres du département du nord-ouest, actuellement suspendu par la commission nationale des arbitres (CONA), nous a agressés verbalement voire physiquement.

Il n’ avait rien à voir à ce match mais, a une rancœur auprès de nous après l’avoir vivement critiqué pour ses erreurs commettant contre le Real du Cap le 24 Mai 2015 lors de la 7e journée en laissant jouer 12 minutes de temps additionnel, ce qui a permis aux Port-de-Paisiens d’égaliser. Une grave erreur aussi de la part de vous en donnant le sifflet a un arbitre pour  diriger un match d’une équipe de sa ville.

Une situation forte complexe qui vient d’aggraver du fait qu’il nous a fait des menaces de mort. Nous trouvons désormais que c’est vraiment hyperbolique du fait du non-respect d’un arbitre envers deux journalistes du site haititempo.com

Aussi vous serions-nous reconnaissants de bien vouloir donner à cette affaire la suite qu’elle comporte.

Veuillez agréer, les membres de la CONA, COCHAFOP et la FHF, l’expression de notre haute considération.

 

Pour bien comprendre le dossier, lisez: Le Real du Cap martyrisé par l’arbitre      et

Port-de-paix FC à 12 contre Marchand Dessalines

 

À lire aussi:

Share

Comments

comments