America- Péguy Joseph : “Nous sommes à moins de 40% de notre budget”

L’America des Cayes disputera du 2 au 6 mars prochains le premier tour de la phase préliminaire de la Ligue des champions de la CONCACAF éventuellement pour essayer de décrocher une place pour le second tour, mais si une certaine confiance règne chez les joueurs, la situation est plus que compliquée pour les dirigeants qui ne savent pas encore si le club quittera le pays demain pour aller participer dans cette compétition, l’équipe n’a pas de moyens dont elle a besoin pour faire le voyage en République Dominicaine.

Le responsable de communication du club , Péguy Joseph, apporte pour les lecteurs de Haiti-Tempo des précisions sur la situation de l’équipe qui est pour le moment flou.

HT: Péguy, l’America des Cayes va jouer la phase préliminaire de la CONCACAF dans quelques jours, comment sont les préparations?

PJ: D’abord, je tiens à vous saluer Benson et tous les lecteurs de Haiti-Tempo pour cette espace que vous m’offrez afin de faire le point sur la 2e participation consécutive de l’America des Cayes dans la CFU championship 2016. En dépit de nombreuses contraintes économiques je peux dire sur le plan sportif les joueurs sont très motivés en vue d’aborder la compétition la semaine prochaine. Le staff technique dirigé par Kowsky Sainvil est à pied d’œuvre afin de peaufiner la préparation de l’équipe.

HT: C’est-a-dire économiquement parlant, l’América n’est pas encore prêt?

PJ: Sur le plan financier la situation est très critique pour nous. Jusqu’à ce moment ou nous parlons, les sponsors n’ont pas encore honoré leur promesse, nous sommes à moins de 40% de notre budget or nous devons laisser le pays ce dimanche dans la matinée. Donc je profite votre espace pour lancer un vibrant appel à tous les haïtiens, aux sudistes en particulier ,aux élus locaux et nationaux de nous venir en aide pour effectuer le voyage afin de représenter le pays, parce que la situation est plus que compliquée entre nos mains ,nous recourons à la solidarité haïtienne afin de faciliter l’America à relever ce défi important en terre dominicaine.

HT: Est-ce que cela veut dire que l’América ne se rendra pas à la République Dominicaine si le club ne trouve pas l’argent avant la fin de la journée?

PJ: Nous sommes en présence d’une situation de non retour, automatiquement que les autorités de la CONCACAF ont validé et nous caser dans un groupe au terme du tirage, nous devons y participer, les joueurs sont prêts, le staff technique également, donc nous implorons la bonne foi de ces différents secteurs qui nous ont promis de l’aide financière afin qu’on puisse régulariser certains aspects du voyage de la délégation Cayenne.

HT: La compétition est dans quelques jours et le club est toujours à la recherche des moyens pour financer le voyage, est ce que cela signifie que vous avez commencé les préparatifs trop tard?

PJ: Benson, nous avons entamé le processus pas si tard que ça, l’instabilité politique du pays a eu un impact négatif direct dans nos différentes démarches. Nous nous confrontons souvent à ce problème, et cela nous fait du tort, bien qu’il est encore possible pour recevoir les résultats des nombreuses promesses faites à notre encontre pour mener à bien ce voyage et réalise une excellente prestation.

HT: Est-il possible de trouver les moyens dans quelques jours ou même quelques heures?

 PJ: Oui nous pensons que la diligence doit être faite auprès de ces institutions ce week-end avant le départ du groupe et aussi nous pouvons toujours recevoir ces fonds là même après le départ de la première délégation ce dimanche puisqu’il reste de tonne de  choses à faire juste avant le premier match fixé pour ce mardi 2 mars. Donc nous attendons vivement des reponses positives dans les prochaines 24 heures afin de pallier ces contraintes.

HT: Et vous avez dit au point de vue footballistique l’équipe est prête?

PJ: Oui. Nous avons des renforts pour la CONCACAF comme le gardien de but St Marcois, James Elan qui va accompagner Casimir Moulate, l’autre portier de l’America dans la compétition, d’ailleurs James a pris part à l’entraînement de vendredi soir, nous avons aussi 3 autres joueurs pour la compétition ,Johnny Jean du Baltimore, Jean Backer Jean Baptiste du Tempête, Jonel Désiré qui sera également de la partie. Force de constater aussi l’acquisition d’autres joueurs pour la CFU et le championnat comme David Legendre, un ancien du Tempête, et d’autres, recrutés au niveau local comme Michael Lamartine et Emmanuel Raphaël dit zigué de l’ouragan .

HT: Avez-vous une idée de vos adversaires pour la compétition?

PJ: Oui nous avons une idée de nos adversaires,  d’ailleurs il y en a deux qui proviennent de la Jamaïque et du Suriname que nous avons affronté des pareils adversaires qu’eux. Cette année nous espérons briguer la première place du groupe et poursuivre notre parcours dans la compétition.

HT: Pouvez-vous partager avec nous quelques détails sur le voyage en République Dominicaine?

PJ: Parlant de détails du voyage, l’équipe laissera les cayes dimanche matin à destination de Santo Domingo avec 20 joueurs, 4 membres du staff technique, 7 membres comme personnel administratif, 4 personnel de soutien. Des journalistes et quelques fans accompagneront. Capacité du bus 50 places. L’équipe est super motivée pour effectuer le voyage, mais c’est l’aspect économique qui nous pressure, c’est la raison pour laquelle une fois de plus nous reiterons nos appels à tous les secteurs afin de nous venir en aide, pour que nous puissions combler les défis qui nous attendent. Les élus locaux et  nationaux ,America fc est en pleine difficulté économiques, et nous avons besoin le support de tous pour réussir.

HT: Un message pour terminer!

PJ: Je vous remercie Benson de m’avoir permis d’édifier les lecteurs de haititempo.com, nous attendons toujours les réponses des sponsors afin d’une meilleure participation du club. Remerciements à tous les journalistes qui soutiennent l’équipe dans ses différentes difficultés. L’America promet à tous une très bonne participation du club dans la compétition  tout en lui facilitant  de couvrir les différentes dépenses. Merci Tempo, je salue le travail.

 

(Propos recueillis par Benson Petit-Clair pour haititempo.com)

À lire aussi:

Comments

comments