Analyse: Le COH a-t-il encore la confiance de la famille du sport?

Par Guerby Meyer

Depuis le 15 novembre dernier, le Comité Olympique Haitien (COH) se dote d’un nouveau comité exécutif conduit par le docteur Hans Larsen, réélu pour un nouveau mandat de 4 ans , mais plus d’un se questionne sur la crédibilité de cet entité, englué par des scandales.

L’ex-trésorière du COH, Galy Amazan a récemment présenté un rapport sombre  sur la gestion du COH. Selon ce bilan, le docteur Hans Larsen et son bras droit, Alain Jean Pierre, fraîchement réélus, ont été mêlés dans des actes de corruptions, malversations et de détournements de fonds et pour cause, des fédérations du football, du volley et de Badminton n’avaient pas adhéré au vote.

Le constat est évident, l’instance suprême du sport Haïtien est malade de la tête aux pieds.  Deux ans après le scandale Backer/Alain, le COH est encore replongé dans ses vieilles habitudes malgré la réélection de ce comité exécutif.

Hans Larsen et son bras droit Alain Jean-Pierre déjà impliqués dans des cas malversations sur Backer sont à nouveau sur le banc des accusés en tenant compte du rapport de l’ex-trésorière, Galy Amazan, et plus d’un se questionne maintenant sur la crédibilité de ce comité dont son mandat prendra fin en 2020.

Le duo Larsen/ Jean-Pierre veut- il  imiter celui de Backer/ Jean-Pierre ?

À lire aussi:

Comments

comments