Foot- D1- 12e J. Retour: Don Bosco – Violette n’a pas eu lieu! A qui la faute?

Par Chanata Jean François

Le match programmé pour le compte de la 12e journée de la D1 entre le Don Bosco de Pétion ville et le Violette‚ n’a pas pu se dérouler comme prévu‚ le jeudi 12 novembre 2015 à 5h PM au parc Ste Thérèse en raison d’un manque de planification entre les équipes qui utilisent l’espace de jeu dont le FC Toro (équipe juvénile) et le Don Bosco lui-même.

Dans un premier temps‚ il était question qu’un petit match qui se disputait en lever de rideau entre le FC Toro face aux pépinières du club Pétion-Villois car cette tranche d’heure revenait au FC Toro jusqu’à 5h30 PM. A noter, Don Bosco-Violette était programmé pour 5hPM.

Tout ne c’était pas passé comme prévu à cause du retard des jeunes des jaunes et noirs. Monsieur Patrick Bonnevil‚ le responsable du FC Toro tenait quand bien même à pratiquer une petite séance d’entraînement de 25 minutes pour ses poulains. Entre temps on approchait au environ de 5h30 PM et le Vieux Tigre était à l’attente.

Sur l’intervention de Mme Obas, la Secrétaire Générale du Don Bosco‚ les responsables du FC Toro ont pu finalement comprendre qu’il était nécessaire de céder l’espace pour le déroulement de la rencontre du championnat national. Dès ce moment‚ entre 5h35 allant vers 5h55 c’était un véritable amalgame entre les dirigeants des deux formations qui devraient croiser le fer. Le Violette a décidé de ne plus jouer en raison des règlements du championnat qui prévoit après 45 minutes de l’heure du match si la rencontre ne débute pas il n’y aura plus de match.

Somme toute‚ le spectacle a eu lieu mais sur une autre forme sous le regard déçu du public resté fidèle au championnat national en dépit de tout.

A qui la faute?

Tout d’abord‚ si le Parc est occupé par le FC Toro le jeudi au-delà de 5hPM et le championnat national est programmé pour 5hPM.  Où est passé celui qui dirige le Parc en la personne de M. Jimmy Larsen?

Le staff du club mechan mecchan‚ c’est bien de retourner à cette formule de la coupe Pradel cependant jadis tout le monde savait qu’il y aurait un match en lever de rideau entre les juvéniles des deux formations qui s’affrontaient.

Quelle est la responsabilité de l’Etat haïtien qui prône la réalisation de 24 (stades). Alors que le pays ne possède presque plus d’espace de jeu? Seul notre ”vye grann” (stade Sylvio Cator) jusqu’à date peut recevoir un match international en dépit qu’il ne soit pas de standard recommandé par la FIFA.

Enfin voilà le football qui se dit professionnel par la Fédération Haïtienne de Football (FHF) que l’on pratique dans notre chère Haïti.

A noter, Mme Obas,  la Secrétaire Générale du Don Bosco a déclaré au micro de haititempo si le match est reprogrammé ce sera à guichet ouvert en réparation à ce qui avait fait le déplacement.

À lire aussi:

Comments

comments