Foot- D1- AS Mirebalais: Makinzy Joseph dénonce un complot de la COCHAFOP contre son club

Par Gary Eliézer

Plus de 2 mois après que la COCHAFOP avait décidé d’accorder sur tapis vert match gagné au Racing Club Haïtien face à son équipe, le vice-président de l’AS Mirebalais, Makinzy Michel Joseph est monté au créneau pour dénoncer cette décision prise à l’encontre de son club qui selon lui, est un complot et qui a susciter le non-déplacement des bleus et blancs à Grand Goave lors de la 19e journée.

Terminée la saison régulière avec 28 points, l’AS Mirebalais aurait pu décrocher son billet pour les play-offs si et seulement si elle avait disputé les 19 matchs  de la série régulière mais le club phare du plateau central en avait joué 17 sur le terrain plus un autre perdu par forfait et le dernier il n’a fait le déplacementAS Mirebalais

 ‘’Nous n’avions pas fait le déplacement à Grand Goave pour affronter l’Inter c’est en signe de contestation pour dénoncer un complot des dirigeants de la COCHAFOP contre nous concernant le match (ASM – Racing Club Haïtien), puisqu’ils ont attribué de façon arbitraire les 3 points de la victoire au Racing Club Haïtien alors que nous n’étions pas coupables, ensuite nous n’avions reçu aucune note officielle annonçant que l’AS Mirebalais a perdu le match par forfait, si c’était le cas on aurait interjeté l’appel contre cette décision puisque nous aurions le droit pour ça,’’ lâche M. Joseph à Haiti-Tempo avant de poursuivre pour clarifier

‘’Malgré plusieurs correspondances adressées à la COCHAFOP et le président de la FHF, on ne nous a jamais communiqué cette décision, résolution en mains nous donnerait la possibilité d’aller en appel selon le vœu des règlements. Donc, on peut assimiler ces faits à un complot bien monté par la COCHAFOP pour nous disqualifier des play-offs,’’ poursuit-il dans nos micros.

‘’Les membres de la commission du championnat s’amusent à envoyer des SMS aux clubs, ceux qui ne sont pas conformes dans le cas de deux institutions On met la COCHAFOP au défi de nous prouver qu’il nous avait communiqué la décision sur le match AS Mirebalais – Racing Club Haïtien,’’ conclut le numéro 2 du club Mirebalaisien.

Interrogé sur l’attente du comité directoire de l’AS Mirebalais par rapport à l’attitude des membres de la COCHAFOP sur cette question, Makinzy Joseph tient à préciser ceci : ‘’Nous espérons que la COCHAFOP va se ressaisir.’’

Pour rappel, le match entre l’AS Mirebalais et le Racing Club Haïtien était programmé pour le compte de la 6e journée du championnat national de première division.

 

À lire aussi:

Comments

comments