Foot-D1-Don Bosco : Ford Jean Baptiste,”Quand les principes sont violés, je réagis avec rigueur.”

Par Chanata Jean François

Le déplacement des joueurs Haïtiens dont Constant Junior Monumat, Jaffson Origène, Gédéon Daniel, Venel St Fort et Dumy Fédé du Don Bosco de Pétion ville, en destination de la Floride pour disputer le championnat ” madan gougous” continue de susciter des remous dans le milieu footballistique haïtien. En ce moment‚ tous les yeux sont rivés vers la direction des équipes victimes de ce fléau pour savoir quelles seraient leur réaction après un tel comportement de leurs joueurs. Joint au téléphone par www.Haititempo.com, le Président Ford Pierre Jean Baptiste du Don Bosco dans une interview, fait le point à ce sujet.

HT : Depuis quand êtes-vous président du Don Bosco de Pétion Ville?

FJB: En 2002 je n’étais que vice- président‚ ce n’est qu’en 2003 que je suis devenu président et propriétaire du club.

HT : Comment estimez-vous le bilan depuis votre acquisition de l’équipe jusqu’à aujourd’hui? Positif ou négatif ?

FJB: Présider une équipe de football en Haïti n’est pas une chose facile‚ vue qu’il n’existe pas de loi régissant à la matière. C’est une activité qui nous appauvri. Jadis‚ un Don Bosco face au Violette AC ou le Racing Club Haïtien générèrent environ deux à trois cent mille gourdes, n’en parlons pas pour le derby de la capitale Racing CH – Violette. Mais aujourd’hui c’est différent le stade Sylvio Cator est vide, il n’y a plus de rentrée‚ définitivement c’est un bilan négatif sur le plan financier. Néanmoins‚ en référence à de nombreux jeunes qu’on a épargné de la délinquance juvénile via le football cela représente une satisfaction pour nous sur le plan sportif auréolé des titres de champion national et sans oublier notre participation à la phase préliminaire de la CONCACAF. C’est plus ou moins positif.

HT : Le dossier des absents de certains de vos joueurs au profit du championnat ”madan  gougous” des sanctions sont-elles prévues ou pas?

FJB: Ce n’est pas nouveau chez nous. Tigana et Montillas ont été des joueurs exceptionnels. Par contre‚ ils ne faisaient pas parti du titre de 2003. Ils ont été écartés du groupe pour cinq rencontres à cause de ce phénomène. Nombreux sont ceux qui ont été mécontents de cette décision même la FHF avait négativement réagit en protestant du fait qu’à l’époque ils étaient des sélectionnés. Par la suite j’ai dû les transféré. Quand les principes sont violés, je réagis avec rigueur. Oui ils seront sanctionnés‚ à l’exception du portier Jaffson Origène qui avait fait mention de son absence étant donné qu’il est en convalescence.

HT : Sanction d’ordre administrative ou technique ?

FJB: Il revient au staff technique après délibération de se prononcer sur la nature de la sanction.

HT: M. Le Président, le club a- t-il en sa possession un contrat signé par ses joueurs ?

FJB: Oui tous les joueurs évoluant chez nous sont sous contrat dûment signé par eux.

HT : Attendez-vous à une qualification pour la phase finale de la CONCACAF avec tous ces absents ?

FJB: Nous allons demander à la CONCACAF si nous pourrions les remplacer car ils font partis de la liste qui a été acheminée. Je reconnais que ce sera difficile parce qu’ils représentent le poumon de l’équipe. Cependant‚ nous nous engageons dans une bataille avec un tempérament de gagnant. Avec ou sans eux, des moyens seront mis à la disposition du staff technique pour aller le plus loin que possible dans la compétition.

HT : Un message pour les fans des et jaunes et noirs et les dirigeants de football ?

JFB: Tout d’abord‚ je dis bravo à tempo, vous faîtes un travail remarquable‚ je vous lis tous les jours. Je dis aux fans des ”mehan mechan que nous faisons beaucoup d’efforts pour la modernisation du club. ” men pou nou grandi fok lot yo grandi tou e san fanatik yo nou pap rive” faisons route ensemble et enfin, pour les dirigeants,” mare ren nou paske travay la pa fasil”.

 

À lire aussi:

Comments

comments