Foot- D1- Fica: Stanley Bocius gravement malade ou pas?

Par Gary Eliézer

C’est cette grande question qui anime les débats depuis déjà une semaine et l’hypothèse a pris du poids avec une interview exclusive à haititempo.com du docteur qui a examiné en premier l’attaquant du Fica et qui a décelé un problème cardiaque pour le buteur des jaune et vert.

Et si Stanley Bocius était en train de jouer avec sa santé ? L’histoire c’est qu’il était allé voir un médecin (Julney Jules Mesidor) en raison d’une grippe avant le match face au Racing Club Haïtien le 23 mai dernier (1-0) et c’est là qu’il allait apprendre une mauvaise nouvelle. «Le docteur m’avait dit que j’avais un rythme cardiaque anormalement lent, » déclare Bocius à Haïti-Tempo. Une information justement confirmée par le docteur Mesidor: « Les examens médicaux ont montré une bradycardie sinusale par Bloc auriculo ventriculaire 1er degré à l’ECG Polyvalvulopathies mitrale, tricuspide et pulmonaire gradient léger. » Une maladie l’empêchant de pouvoir continuer à jouer au football.

Cependant, le lendemain, Tibo était bel et bien sur la pelouse du Parc Saint Victor pour affronter le Vieux Lion en match en retard  et a même scoré l’unique but de la rencontre. L’intéressé nous explique pourquoi: « Effectivement il (docteur Mesidor, NDLR) m’avait ordonné de ne pas disputer le match (contre le Racing Club Haïtien, NDLR) et m’avait envoyé à Milot pour des examens supplémentaires, mais les résultats n’ont rien révélés d’anormal, confirmés par 2 autres cardiologues dont la sœur du président du club. Cela sous-entend que c’était une erreur du premier docteur.»  

Ce que Monsieur Mesidor a vite démenti et n’a pas caché son inquiétude pour le jeune attaquant du Fica qui a déjà planté 6 buts en 14 matchs cette saison: « le nommé en question (Bocius) a un rythme cardiaque plus lent que la moyenne, descendant en dessous de 60 battements par minute. Les résultats de l’echocardio traduisent des risques polyvalvulopathies, qui sont des causes de mort subite d’un sportif, aujourd’hui minime mais peut-être moyen ou élevé après-demain notamment exacerbées à l’effort. Le patient doit être sous surveillance .il peut pratiquer le Tennis de table qui n’exige pas trop d’effort et exempt de collision.» 

«D’aprés les infos, le patient reçoit de L’aspirine qui est un anticoagulant alors qu’il est exposé à des collisions en cours de match. En plus le terme asymptomatique dont on parle veut dire ,est ce qu’il ne présente pas de l’essouflement par exemple quand il joue, dans son cas oui, par contre pour confirmer ou infirmer il  faut qu’il soit soumis à une épreuve d’effort (Holter) pour voir comment il réagit. Il doit nécessairement avoir une radiographie du thorax pour évaluer la Silhouette cardiaque. Et pour finir, il faut evaluer Papa et Maman pour voir s’il ne s’agit pas d’un probléme congénital ou toutes autres causes Rhumatismales des l’enfance qui se répercutent sur le coeur,» précise l’interniste. 

L’état de santé de Tibo sera en tout cas suivi avec attention dans les prochains jours pour voir si la maladie évolue, mais ce dimanche il ne jouera pas face au Tempête dans le cadre de la 15e et dernière journée de la phase régulière de la série d’ouverture en raison de cumul de carton.

À lire aussi:

Share

Comments

comments