Foot- Haïti U20: John Wodney Paris ” C’est hermétique pour qu’un gardien soit adulé par toute la Caraïbe et qu’Haïti​ se passe de lui”

Par Childo Geffrard

On ne l’apprenait qu’à la dernière minute, le meilleur gardien de la dernière coupe caribéene des moins de 20 ans, John Wodney Paris a été laissé sur le carreau par le staff technique de l’équipe haïtienne qui, jouera son premier match contre Saint-Kitts, ce samedi, dans le cadre de la dernière phase des éliminatoires de la coupe du monde de cette catégorie qui aura lieu en Corée du Sud; de quoi laisser navré l’homme aux 19 ans.




Stupeur et consternation dans le microcosme footballistique haitien ! Avant le départ de la sélection haïtienne des moins de 20 ans, le staff technique a dévoilé la liste des joueurs convoqués pour se rendre au Costa Rica pour disputer la dernière ligne droite des éliminatoires de la Coupe du monde et la grande surprise est la non-convocation de John Paris, pourtant considéré comme le meilleur gardien de la Caraïbe par la CFU en octobre dernier. Décision qui depuis fait jaser sur les réseaux sociaux, d’autant plus que l’ancien portier du Roulado de la Gonave a joué presque tous les matchs amicaux comme titulaire en ce début du mois en cours.
Interrogé sur son absence par Haiti-Tempo, il s’explique :
” Bonjour Haiti-Tempo! Laissez-moi vous dire, ce n’est pas une mauvaise préparation ou un manque d’efficacité qui est la cause de ma non-convocation. On a joué plusieurs matchs amicaux et c’est moi qui ai été presque toujours dans les buts. À quelques heures du départ de l’équipe pour la République dominicaine, j’ai appris que je n’allais pas voyager. Les entraineurs m’ont rien dit. Les dirigeants m’ont donné les frais de transport tout en maintenant mon passeport. Je trouve que c’est vraiment hermétique pour q’un gardien soit adulé par toute la Caraïbe et que les haïtiens se passent de lui. C’est un manque de respect. Je n’ai pas à me plaindre et décourager, la vie est faite ainsi.

Je dois vous dire franchement, ce n’est ni un problème de passeport ni de visa. Mon passeport date de 2016.
À qui vraiment la faute? Je peux dire le staff technique. c’est un abus.

Cela me fait mal. Quand on était en train de citer les noms des convoqués, j’ai entendu le dernier puis je me suis dit: ”oh oh” puis, j’ai perdu le contrôle de moi-même pendant quelques minutes et c’est en revenant tout mouillé de mon indisposition que mes amis me disent que j’ai été par terre. Donc, je continuerai a travailler pour réaliser mon rêve qui est de devenir un vrai professionnel.

Le match d’aujourd’hui ? J’aimerais que mes coéquipiers arrachent le billet pour la coupe du monde qui aura lieu en Corée du Sud, ce serait bon pour eux. Depuis au début, on lutte pour la victoire. J’aimerais bien qu’ils commencent par un succès contre Saint-Kitts cet après-midi.”

À lire aussi:

Comments

comments