Foot – Portugal: “C’est inacceptable, Duckens Nazon est victime d’un complot,” déclare Yves Jean Bart

Par Guerby Meyer

Le président de la Fédération Haïtienne de Football (FHF), Yves Jean-Bart a critiqué ouvertement le club portugais, le CD Tondela suite à sa décision d’écarter Duckens Nazon de son groupe de joueur professionnel “prétextant” que le buteur de 22 ans souffre d’insuffisance cardiaque, pour Dadou, il n’y a pas de doute, le Grenadier est victime d’un complot.

Relégué en équipe B en raison d’une insuffisance cardiaque détectée après sa visite médicale selon le club, l’attaquant Haïtien ne jouera pas cette saison parmi les A, réagissant à ce sujet mercredi lors de la conférence de presse au tour de la participation de la sélection haïtienne féminine U-15 à la Gold Cup, le numéro 1 du bureau fédéral n’a pas caché sa langue dans sa poche pour critiquer les dirigeants de CD Tondela.

“C’est inacceptable, c’est un complot bien monté contre Nazon par son nouveau club, la vérité sur ce dossier c’est que le CD Tondela souhaiterait recruter un nouvel attaquant qui est portugais venant de Benfica, donc son objectif c’est de se débarrasser de Nazon pour dégraisser son effectif,” déclare-t-il.

D’un autre côté, l’homme aux cinq mandats à la tête de la FHF a reconnu que Nazon a quelques soucis médicaux: ” c’est une évidence,  Duckens a des problèmes  de santé et tout le monde le sait, c’est l’une des raisons pour laquelle qu’il a été ménagé dans certains matchs en sélection ,le CD Tondela a posé un acte malhonnête et la FHF proteste énergiquement  contre cette attitude parce que en ce qui concerne les dossiers médicaux, seul le patient est autorisé à divulguer l’information, c’est strictement confidentiel,” ajoute-t-il.

Pour finir, Yves Jean-Bart a clairement mentionné que le problème révélé par l’équipe portugaise est archi-faux: ” effectivement il y a des problèmes mais ce qu’a indiqué le club est faux, nous allons écrire formellement la commission des statuts de joueurs pour protester contre cette décision. En ce moment Nazon est très confiant et on doit lui apporter notre soutien.”

 

À lire aussi:

Comments

comments