Foot-Sélection: Encore des doutes sur Paloulou

Par Marc Johnsen AZARD

Choqué dans son orteil droit en plein entrainement au Ranch de la Croix-des- Bouquets avec l’équipe olympique Haïtienne, l’attaquant Ouannaminthais, Roobens Philogène dit “Paloulou”, en soin intensif à l’heure actuelle, a encore des doutes sur son avenir pour la première phase des jeux olympiques Rio 2016 et devrait attendre les 72 heures pour connaitre définitivement son sort, à en a croire son médecin, Karl Max Bernadin.

Les pieds de Paloulou en image

Les pieds de Paloulou en image

En stage depuis tantôt une semaine au Ranch de la Croix-des-Bouquets, la sélection haïtienne olympique a eu un bilan satisfaisant au centre de l’infirmerie selon le responsable de cet espace, le médecin Karl Max Bernadin ”Durant toute la semaine préparatoire, on n’a pas eu de cas grave mis à part des cas de traumatisme que je trouve normal puisque le foot est un sport de contact. Après, on a eu beaucoup plus de processus grippal suivant l’atmosphère des chambres climatisées.”

Interrogé sur le cas de Roobens Philogène, le Médecin, Karl Max Bernadin en a encore des doutes sur l’avenir du dossard 20 Ouanaminthais pour la première phase des jeux olympiques 2016 mais, travail d’arrache-pied pour que le joueur soit prêt avant même son temps d’indisponibilité, estimé à 7 et 8 jours “ le premier cas grave qu’on a reçu est celui de Paloulou soufrant d’une luxation au niveau de son pied droit. Par manque de matériel, on a pris le chemin du centre hospitalier de l’Ofatma et avec le support du médecin Alexandre, on a remis l’os déplacé à sa place. Pour moi, il devrait attendre 7 à 8 jours pour son récupération mais, le temps désireux par les médecins n’est toujours pas celui du coach. Pour cela, on est obligé d’être à cheval pour qu’il soit apte au cours de la semaine demandée”, déclare Karl Max au micro de Haïti tempo.

(Propos recueillis par Alix Semé pour Haïti Tempo)

 

 

À lire aussi:

Share

Comments

comments

Leave a Reply

Your email address will not be published.