Foot- Sélection- Jean Jacques Pierre : ‘’Je ne peux pas jouer dans une équipe où je ne suis pas écouté’’

Par Gary Eliézer et Benson Petit-Clair

Figuré dans la pré-liste de 31 joueurs  que Marc Collat a remis à la FHF jeudi dernier pour la prochaine phase des éliminatoires de la coupe du monde Russie 2018, Jean Jacques Pierre a pourtant écarté toute possibilité pour un retour en équipe Haïtienne.

Interrogé par Haititempo.com, le défenseur de 34 ans, au cœur d’une polémique avec l’équipe haïtienne depuis lors de la Gold Cup 2015, semble n’est plus obsédé par la sélection vu son âge mais aussi la façon que les dirigeants haïtiens ont traité ce cas qu’il n’a pas apprécié.

Marc Collat et Jean Jacques

Marc Collat et Jean Jacques

D’abord, l’ancien joueur du Cavaly a répondu gentiment ‘’il faut laisser la place aux jeunes joueurs, je suis quand même un vétéran, m fin granmoun,’’ ensuite, il a évoqué le problème de son genou ‘’je dois voir mon médecin le 10 novembre pour subir une injection de PRP (Plaquettes Riches en Plasma) dans mon genou, si je ne le fais pas et je retrouve les Grenadiers comme ça été toujours le cas, je donnerai beaucoup plus d’importance à la sélection Haïtienne qu’à ma santé et mon intérêt personnel,’’ dit-il avant de lâcher un sarcasme ‘’Men kòm swa dizan mwen pat gen anyen, ebyen m’ap rete lakay mwen avèk pwoblèm mwen,’’ a martelé le numéro 32 du Paris FC à Haititempo.

‘’J’ai assez souffert’’

‘’J’ai assez souffert, ma famille a assez souffert dans cette histoire inventée par la FHF, ores 24 heures avant mon départ ils (les dirigeants de la FHF) étaient au courant que je partais. Et en connaissant les causes ils ne m’ont même pas appelé depuis ce jour,’’ a-t-il lancé avant de poursuivre.

‘’Je ne peux pas jouer dans une équipe où je ne suis pas écouté en dehors du terrain, ce qui veut dire que sur le terrain je ne vais pas l’être aussi! Or, de part ma position et mon expérience je dois être capable de parler et de replacer les autres ; mais si mes paroles n’ont aucune importances à quoi je sers ? Car soucieux du collectif, je me déplace par rapport à mon partenaire mais …’’ jjp vs panama

Toutefois, l’ancien capitaine des Grenadiers a avoué qu’il ne va pas décourager les autres joueurs expatriés qui veulent porter les couleurs d’Haïti, il a même déjà convaincu Romain Genevois de revêtir le maillot floqué de la couleur bleue et rouge.

‘’Yves Desmarest m’a dit qu’il va refuser car il n’est pas un bouche-trou, je n’ai pas réussi à le convaincre malgré mes efforts, j’ai convaincu Genevois maintenant à lui de décider. Je ne suis pas égoïste ni raciste comme on m’avait bien décrit et je remercie la FHF même si je ne viens pas cependant je ne décourage pas les autres,’’ conclut le Léoganais à Haititempo.

 

À lire aussi:

Share

Comments

comments