Haiti-football / En route vers le Super 8 !

Le Super 8 s’annonce passionnant avec les huit meilleures équipes de la saison dans le classement général du Championnat national. Les responsables ont procédé au lancement de la compétition, vendredi dernier, au siège social de la Digicel, à Turgeau. Par ailleurs, les matches aller des barrages n’ont pas donné de vainqueur. Les Cayens sont à un pas du sacre de D2, tandis que le Tempête de Saint-Marc a remporté le trophée des Champions.
Le vendredi 27 novembre dernier, au siège social de la Digicel, les responsables de cette institution et ceux de la Ligue nationale de football (Linaf) ont organisé une conférence de presse pour lancer officiellement le tournoi de fin de saison dénommé Super8.
Cette compétition, rappelons-le, réunit les huit meilleures classées du Championnat national de D1 aux termes des séries ouverture et clôture. Elle débute ce 2 décembre et devra prendre fin le 20 décembre prochain. Les équipes suivantes prendront part à ce tournoi : Racing club haïtien [RCH] (54 points), Cavaly de Léogâne (49), Tempête de Saint-Marc (48), Association sportive de Mirebalais [ASM] (47), Violette athlétique club [VAC] (46), Association sportive carrefouroise [Ascar] (45), Baltimore de Saint-Marc (45) et Association sportive capoise [ASC] (42 points).
Suivant le protocole de ce tournoi, les quatre premières du classement feront le déplacement lors des matches aller des quarts de finale qui se disputeront le 2 décembre et les matches retour auront lieu le 6 décembre. Les demi-finales se joueront les 9 et 13 décembre. La grande finale se disputera le 20 du même mois sur une seule manche au stade Sylvio Cator.
D’après Jean Ronald Éliacin, responsable du Sponsoring, la cérémonie officielle pour le coup d’envoi du Super 8 pour cette année 2009 sera effectuée au Cap-Haïtien lors de la rencontre opposant l’ASC au RCH. Il a annoncé que des primes alléchantes seront offertes aux fans qui feront le déplacement.
« Pour éviter les erreurs de l’édition précédente, nous avons pris de nouvelles dispositions. Nous avons établi un protocole pour ce tournoi », a déclaré Patrick Massénat, secrétaire exécutif de la Linaf.
Chaque club participant à cette compétition recevra une prime de mille dollars américains. Le vainqueur de la compétition empochera la somme de dix mille dollars et le vice-champion, cinq mille. Chaque demi-finaliste en gagnera deux mille. Le meilleur quatuor arbitral partagera deux mille dollars, le meilleur buteur ainsi que le meilleur joueur en recevront cinq cents. Les demi-finales se joueront les 25 et 29 du mois prochain.
Précisions que, ce mercredi 2 décembre, au parc Saint-Victor, l’ASC et le RCH se mesureront. À Saint-Marc, le Baltimore accueillera le Cavaly de Léogâne. Au parc Édouard Baker, l’Ascar rencontrera le Tempête de Saint-Marc. Enfin, le Violette recevra l’ASM au stade Sylvio Cator.

Le Racing des Gonaïves en pôle position

Le Football inter club association (Fica), relégué en deuxième division depuis 2005, s’est toujours qualifié pour la phase finale de cette compétition, mais a échoué à chaque fois de peu dans sa quête de retrouver l’élite de la première division. En effet, dimanche, en match aller des barrages face au Racing des Gonaïves comptant pour la montée en D1, les Fiquistes devant leur public (parc Saint-Victor) ont fait match nul (1-1). Ce sont les visiteurs qui ont ouvert la marque dès la première période par l’entremise d’Alcin Colcinus. Les locaux ont dû attendre la seconde période pour arracher le nul grâce à Sadrac Joseph.
Ce match nul fait l’affaire des Gonaïviens qui ont besoin seulement d’un 0-0 chez eux (parc Vincent) pour rester parmi l’élite tandis qu’un 2-2 permettra aux Capois de connaître à nouveau l’ambiance de la première division, un exercice qui paraît difficile pour les Fiquistes. Dans l’autre match des barrages, l’Inter de Grand-Goâve et l’Aigle noir athlétique club n’ont pu faire mieux qu’un 0-0. Les Bélairiens doivent absolument gagner le match retour pour conserver leur place en D1. Un match nul 1-1 fera le bonheur des Grand-Goâviens.
Par ailleurs, en match aller de la finale de la deuxième division disputé au Land des Gabions, l’América des Cayes a eu raison de l’Éclair des Gonaïves (1-0). Le match retour se jouera dans huit jours au parc Vincent des Gonaïves. Un nul suffit aux Cayens pour décrocher le titre de champion de la D2. Rappelons que ces deux équipes évolueront la saison prochaine en D1.

Le titre pour le Tempête de Saint-Marc

Le Tempête de Saint-Marc, champion de la série ouverture du championnat national Digicel a remporté la grande finale l’opposant au Racing club haïtien, vainqueur de la série clôture sur le score de trois buts à un. Les buts saint-marcois ont été inscrits par Vaniel Sirin, Armius Thompson et Paul Valdano, celui du Racing par Darlin Thoby.

Par Gérald Bordes

Le Matin

Comments

comments

Leave a Reply

Your email address will not be published.