Interview : Gary Ambroise : ‘’C’est dommage de ne pas être sélectionné’’

Non retenu dans la pré-liste de Marc Collat pour la prochaine Gold Cup, l’attaquant international Haïtien, Gary Ambroise, s’était pourtant très intéressé à l’idée de disputer cette grande compétition des nations de la CONCACAF pour la sélection haïtienne, il s’attendait à un appel du sélectionneur.

Le joueur de White Star (Belgique) s’est confié à Haiti-Tempo sur cette prestigieuse compétition qui se tiendra du 7 au 28 juillet 2015.

HT: Gary, à quelques semaines du coup d’envoi de la Gold Cup, cela vous manque-t-il de ne pas être sélectionné pour l’équipe haïtienne?Gary Ambroise white star 2

GA : Tout à fait. C’est dommage de ne pas être sélectionné pour ce grand événement qui est la Gold Cup. Le coach a fait ses choix, il  faut les accepter.

HT: Vous attendiez-vous à l’appel de Marc Collat?

GA : J’attendais à un appel du coach que je la fasse ou pas cette Gold Cup, mais étant donné la situation, cela veut dire que je ne fais pas partie de ses plans. Pas grave je vais continuer à travailler avec mon club.

HT: Au faite, quel est votre opinion sur le groupe d’Haïti pour la Gold Cup?

GA : C’est un groupe difficile, mais on a toute nos chances, c’est à nous de donner le meilleur de nous-même pour sortir de ce groupe. Je vais suivre avec attention et j’aurai des nouvelles quotidiennement à travers mes amis qui sont sélectionnés. Donc on va supporter les Grenadiers.

 

HT: Êtes-vous toujours en contact avec vos coéquipiers en sélection ?Gary Ambroise white star 1

GA : Tous les jours je parle avec Jean Eudes Maurice, Kévin Lafrance, Reginal Goreux, Frantz Bertin, Jean François Lecsinel et Soni mustivar. On a un forum sur whatsapp et il ne se passe pas un jour où l’on ne se parle pas.

HT: En parlant de Mustivar, êtes-vous surpris de la façon dont il joue dans la MLS en ce moment?

GA: Pas du tout. C’est un joueur plein de qualités et je pense qu’il va en surprendre plus d’un.

HT: Quels souvenirs avez-vous vécu avec la sélection ?

GA : Le match contre les Iles Vierges à Port-Au-Prince, (le 2 septembre 2011, NDLR), 1er match de la sélection après le tremblement de terre de 2010, est et sera mon plus beau souvenir. Un tel engouement et une telle ferveur autour du match. J’étais fier de pouvoir représenter mon peuple et me battre avec mes coéquipiers pour hisser les couleurs d’Haïti au plus haut.

HT: Quel bilan dressez-vous de votre saison avec  votre club Royale White Star ? 

GA: Benh, j’ai commencé la saison à chypre en D1 à Doxa, je suis parti en janvier pour le White Star ou j’ai joué 7 matchs j’ai mis 2 buts et délivre 4 passes décisives. Du coup j’ai prolongé mon contrat de 3 saisons.

Gary AmHT: Combien de temps l’intégration à un club de D2 Belge prend-elle ? 
GA: Tout dépend du joueur, moi j’ai connu le championnat car j’ai joué pendant 4 ans à Tubize (un autre club de d2).

HT: Vous êtes également affilié à la FUSA, parlez-nous un peu de ce projet?

GA: Oui. Je suis le parrain de FUSA. Un très bon projet plein d’avenir.

HT: Merci pour votre disponibilité pour Haiti-Tempo… Un dernier mot?

GA: Haiti-Tempo, il faut continuer ainsi avec le travail que vous faite, j’invite tout le monde à supporter la FUSA ainsi que mon ami PAUL dans ce magnifique projet et sans oublier que l’union fait la force, donc, aidons nous les uns les autres ayons cette notion de partage. Merci encore à vous et à bientôt.

 

(Propos recueillis par Benson Petit-Clair pour haititempo.com)

 

À lire aussi:

Share

Comments

comments

Leave a Reply

Your email address will not be published.