Interview : James Léger veut faire du Roulado un ténor dans la Caraïbe

Par Chanata Jean-François

À côté du Don Bosco‚ du FICA et de l’Aigle Noir, le Roulado est l’une des équipes les plus actives en prélude à la nouvelle saison. Avec un budget de 50 mille dollars Américains‚ le club de l’île compte remporter le titre selon son président, James Léger dans une interview accordée à Haiti-Tempo.

HT: Pour commencer cet entretien, pouvez-vous vous présenter en quelques mots?

J.L: Bonjour Tempo‚ je suis James Léger président du Roulado de la Gonâve. Je vis aux États-Unis depuis à l’âge de 12 ans. Je suis originaire de l’île‚ je viens d’une petite localité dénommée ”nan sema” de Pointe-à-Raquette. Je suis entrepreneur et propriétaire de deux stations de radio l’une à West Palm Beach et l’autre à Fort Pierce, Floride. Ma femme, Carline Léger est médecin de profession‚ nous possédons deux cliniques. Je suis diplômé en entrepreneuriat et actuellement étudiant en théologie. Je vais essayer de changer le football haïtien à travers le Roulado de la Gonâve.

HT: Pourquoi avez- vous pris en charge le Roulado‚ est-ce par rapport aux derniers résultats où l’équipe à joué pour son maintien ou avez- vous d’autres raisons ?

J.L: C’est exactement pour cette raison. Nous étions à 3 points après 9 journées de compétition‚ j’ai reçu un appel de Jean Rebert Ménélas me disant de voler au secours du club. J’ai jugé que c’était nécessaire comme gonâvien j’ai donc répondu présent en devenant le président du Roulado.

HT: En parlant de Ménélas‚ quel est son rôle au sein du Roulado comme ancienne gloire de l’équipe ?

J.L: Pour que son nom soit toujours vivant parmi nous‚ je lui ai suggéré de m’accompagner ce qu’il avait accepté bien sûr. Il est notre premier vice-président.

HT: En quoi consiste votre projet‚ quel est votre objectif ?

J.L: Dès mon arrivée‚ l’objectif était de doter le club de son propre enceinte avec une école de football et un bâtiment pour loger les joueurs etc.. Ce que j’avais déjà commencé par la réalisation de l’arpentage et l’expertise du terrain que j’ai eu par le maire en fonction. Malheureusement son remplaçant l’a remis à une autre instance. Cependant cela ne va pas me décourager et m’empêcher de poursuivre mon but qui est d’obtenir le titre 2016 et faire du Roulado l’une des plus grandes équipes de la caraïbe‚ c’est l’objectif majeur. J’ai un mandat de 4 ans durant lequel je compte stabiliser le Roulado pour le prochain comité. En ma qualité d’entrepreneur j’y arriverai.

HT: Parmi les meilleures de la zone c’est être à côté des grandes équipes trinidadiennes et jamaïcaines connaissant les conditions difficiles du championnat national ce n’est pas de l’utopie M. le Président ?roulado2

J.L: La première condition pour être compétitive c’est de posséder de bons joueurs et un bon entraîneur. Si ceux qui sont avec nous ne délivrent pas la marchandise‚ j’ai déjà en tête de faire l’acquisition de trois étrangers. Parallèlement‚ le club doit devenir une société anonyme pour s’assurer après James Léger. L’équipe existera en raison de liquidité contrairement à l’ère de Savil Dessaint, qui après son départ, le club a perdu son rang parmi l’élite. Ce serait de l’utopie s’il s’agissait de toutes les équipes haïtiennes mais c’est faisable avec le Roulado. D’ailleurs j’ai en tête pas mal de stratégies dont je ne pourrai pas révéler à la presse pour le présent moment pour pouvoir atteindre ce but.

HT: Après le coach David Télémaque‚ quelles sont les autres acquisitions du club‚ ceux qui sont déjà jaunes et noirs‚ ceux dont vous n’aviez pas réussi à signer et ceux vous aimeriez avoir‚ pour finir comment va Etsonder Bebe?

J.L: Très belle question‚ commençons par Bebe‚ nous l’avons formé‚ c’est notre élément et il est en préparation avec nous au centre sportif de Carrefour. Il a reçu une augmentation salariale et aucun dirigeant n’avait manifesté un quelconque intérêt pour lui c’est donc un dossier fermé. Ceux dont j’avais pas réussi à signer ce sont les trois joueurs du Don Bosco qui sont originaires de l’île il s’agit du portier Jaffson Origène, du défenseur Massigno Joseph et de l’attaquant Benchi Estama. Et pour finir Jean Robert Jean‚ Valdo Chery (ex-Valencia) et Jerry Laguerre( ex-portier du Tempête) porteront notre couleur et sans oublier Markenley Fleurencier qui sera bientôt parmi nous et six autres joueurs. La presse sera informée à ce sujet d’ici cette semaine.

HT: Au delà de tous ces efforts le Roulado répond-il à toutes les critères pour l’obtention de la licence de la FiFa?roulado3

J.L: Oui nos dossiers sont déjà soumis auprès de la FHF. Notre staff de marketing est déjà constitué‚ nous avons notre médecin‚ notre psychologue‚ notre avocat et le parc Savil Dessaint pour ne citer que cela. Nous n’attendons que la FHF pour la confirmation.

HT: Vous estimez à combien le budget du Roulado pour la nouvelle saison?

J.L: Nous avions une enveloppe de 50 mille Dollars Américains pour la saison 2016. Nous avons dépensé 350,000 Gourdes pour la préparation de la présaison, ajoutés à 300 US Dollars, le coach technique: 1500 us dollars avec une revalorisation salariale en cas de titre pour le coach principal et 150 mille gourdes pour une maison sise à Montrouis pour loger les acteurs. D’autres n’ont pas voulu que leurs montants soient révélés c’est le cas des joueurs et du coach adjoint.

HT: Le Roulado a-t-il des sponsors? 

JL: Non pas encore‚ les entreprises sont peu intéressées vue les conditions du football local. Mais nous allons les retrouver.

10- Comment voyez- vous le niveau du football haïtien et notre participation à la Copa America Centenario?

JL: Il nous manque de régularité. D’une part au niveau du 11 National‚ d’autre part l’État et le secteur privé n’investissent pas dans le sport en particulier le football. En ce qui  a trait au président de la FHF M. Jean Bart il s’est donné à fond, cependant le comité fédéral ne sait jamais prononcer sur les raisons pour lesquelles que le foot n’arrive pas être professionnel en Haïti. Notre qualification pour la Copa America spéciale est une très bonne chose pour le football haïtien. Il y aura beaucoup de visibilité j’espère que nous ferons une bonne figure.

HT:  Et le partenariat entre la FHF et Canal+ pour la diffusion d’environ d’une quinzaine de rencontre en considérant les mauvaises qualités des terrains?

JL: Mon analyse va être basée sur deux aspects: premièrement, la visibilité qui pour moi sera une très bonne chose cependant je pense que seuls les matchs au stade Sylvio Cator seront retransmis. Deuxièmement‚ peut-être que cela servira de source de motivation au secteur privé de s’investir dans la construction des parcs d’une capacité de 5 à 10 mille places.

HT: Le site internet du Roulado est-il opérationnel?

JL: Pour le site‚ j’ai un staff de communication muni d’un web Master‚ de deux caméramans‚ de deux rédacteurs‚ de deux reporters et de deux conseillers. Dans une semaine et demie nous serons opérationnels auwww.rouladofc.com et je promets d’être toujours à jour.

HT: Quelle équipe pensez-vous qui peut vous empêcher d’être champion national ?

JL: Après constat mon plus grand compétiteur est le Don Bosco de Pétion ville. D’ailleurs il avait eu le dessus sur nous à l’aller comme au retour.

HT: Et le FICA, le champion de la série de clôture ?roulado1

JL: Cette saison, le Roulado sera plus compétitif que les jaunes et verts. Contrairement au pétionvillois le FICA ne nous a pas posé beaucoup de fil à retordre. Tout en admettant que le foot n’est pas une science exacte mais je n’ai pas peur d’eux. J’ai joué ma partition aux joueurs maintenant de faire leurs travails ainsi nous serons très redoutables cette saison.

HT: Un message pour les fans du Roulado et ce que vous attendez d’eux après autant d’investissements ?

JL: J’invite les gonaviens à remplir le parc Savil Dessaint sinon, nous serons dans l’obligation de recevoir à Montrouis, notre siège actuellement. Je leur invite à se mobiliser pour récupérer le terrain citer tantôt pour la construction d’un mini-stade à Anse à Galet. Je demande aux mordus du football local de continuer à supporter leurs équipes en assistant aux matches. Bientôt des casquettes‚ des bracelets et des t-shirts du Roulado seront disponibles. Je vous aime et que  Dieu vous bénisse.

HT: Haiti-Tempo vous remercie!

JL: C’est à moi de vous remercier pour votre intérêt pour le Roulado de la Gonâve et le championnat national. Merci Tempo pour votre support au football haïtien.

À noter, que le comité exécutif du Roulado est composé en Haïti par:

Olson Dorisca: Secrétaire Général et responsable de finance

Gisèle St Hilaire: Vice Président

Vernet Félisaint: Secrétaire Général Adjoint

Saül Hitler: Team Manager

Wendelson St Hilaire: Délégué

Garry Pierre: Délégué

Le comité exécutif du Roulado aux USA:

Roosevelt Desir: Délégué

Jean Rebbert Ménélas: Vice Président

Odanette Isaac: Vice Présidente

Frantz Dorvilmé: Vice Président

 

À lire aussi:

Share

Comments

comments