Interview : Senseii Bingo veut amener le Kick-boxing en Haïti

Né en Haïti mais grandi en France, Gusner Glaude plus connu sous le pseudo de Senseii Bingo est rentré au pays depuis le 22 juin dernier pour rencontrer quelques autorités et sponsors en vue de faire connaitre son sport de prédilection sur sa terre, le kick-boxing.

Champion du monde dans cette discipline sportive, le kick boxeur qui se fait accompagné d’une équipe solide de plusieurs membres dont le jeune footballeur de l’AS Saint Louis du Nord, Johnley Pierre est déterminé au même titre que son bras droit, Fedner Milfort pour implanter ce sport en Haïti.

Lisez notre interview exclusive de lui pour comprendre son projet

HT: Bonjour Senseii Bingo, bienvenue sur Haiti-Tempo, avant d’entrer dans les détails pourriez-vous vous présenter pour nos internautes?Gusner Glaude 2

Senseii Bingo : Salut, mon nom de famille est Glaude et mon prénom c’est Gusner mais plus connu sous le pseudo de Senseii Bingo qui est mon nom sportif, je suis né en Haïti à la ville d’Aquin mais j’ai grandi en France. Je pratique et enseigne fréquemment la Boxe Anglaise, le Kick-boxing, K1, la Boxe Thai, Full Contact et Free Fight, au fait, tous les sports pieds-poings en France.

J’ai remporté respectivement le titre de champion de Paris, champion de France, champion d’Europe et champion du monde. En même temps je suis entrepreneur, J’ai deux clubs de sport en France : l’un qui se trouve dans la ville de Villepinte, le Faucon Gym Boxing et l’autre à l’Aulnay Sous-Bois, le Bingo Club.

HT : Gardez-vous toujours la nationalité Haïtienne ?

Senseii Bingo : Non je ne suis pas Français, je suis Haïtien j’ai gardé ma nationalité Haïtienne, c’est quelque chose qui me tient vraiment à cœur. J’ai reçu plusieurs attributions d’honneur de la France, mais j’ai toujours voulu garder ma nationalité Haïtienne, pour moi c’est une fierté de la conserver. Donc 100% Haïtien ‘’Neg lakay’’ (rires).

HT : En parlant de Kick-boxing, ce n’est pas une discipline sportive connue en Haïti, pourriez-vous faire une petite présentation de ce sport pour nous ?

Senseii Bingo : Le kick-boxing ça regroupe plusieurs sports : il y a de la Boxe thai, du Full Contact, du Karaté, du show stight, du kung fu, c’est un sport du pied-poing tout simplement. C’est une discipline qui date de 70 ans. Donc très jeune.

Gusner Glaude au milieu du commissaire d'Aquin et le président de la Fédération Haïtienne de boxe amateur, Pierre Eddy Daniel

Gusner Glaude au milieu du commissaire d’Aquin et le président de la Fédération Haïtienne de boxe amateur, Pierre Eddy Daniel

HT : Très bien, vous êtes en Haïti depuis le 22 juin dernier et ce n’est pas pour les vacances, quel est votre mission exactement au pays ?

Senseii Bingo : Mon objectif c’est pouvoir développer mon sport dans mon pays, et pour cela j’ai voulu rencontrer le président de la Fédération Haïtienne de boxe amateur, Pierre Eddy Daniel, et c’était le cas mercredi dernier,  on a échangé nos point de vue et on a tiré des points positifs et négatifs. Je suis né réellement en Haïti mais  je ne connais pas la mentalité haïtienne, j’ai pu voir autour de moi des talents, donc c’est à moi de me prouver pour ramener mon sport ici en Haïti.

HT : Le kick-boxing est un sport méconnu ici, comment comptez-vous réaliser ce projet ?

Senseii Bingo : Nous (Pierre Eddy Daniel et moi) avons déjà discuté sur ce point, mais comme dit le dicton « il faut un début à tout » et le fait d’être le premier à implanter cette discipline en Haïti est un honneur, donc on va bosser pour ça. J’ai eu quand même le privilège d’avoir rencontré le maire d’Aquin tout récemment ainsi que le commissaire, M.Nazaire pour essayer de mettre en place une structure, j’ai des contacts avec des sponsors qui sont très intéressés, on va travailler avec eux, il faut les convaincre tout simplement. J’ai confiance !

Il faudrait aussi que le gouvernement s’implique, j’ai déjà le terrain pour construire un gymnase afin que les jeunes peuvent s’entrainer.

HT : Donc c’est un projet sur le long terme…

Senseii Bingo : Exactement, du court terme ne m’intéresse pas. Je travaille sur le long terme.

HT : Vous vous regroupez en association ou c’est un projet en solo ?

Fedner Milfort

Fedner Milfort

Senseii Bingo : Pour le moment nous sommes deux : Fedner Milfort qui vit en France et moi, on a discuté et on s’est dit pourquoi de ne pas utiliser mon nom pour faire des choses positives pour Haïti, quand vous dites Senseii Bingo ou le nom de mes 2 clubs en France ou en Europe c’est connu. Alors si je peux utiliser mon nom pour réaliser un tel projet, pourquoi ne pas le faire. En Haïti comme en France nous avons d’autres personnes qui travaillent sur ce projet.

HT : Suivez-vous de près la boxe Haïtienne

Senseii Bingo : Pas vraiment, mais je sais quand même qu’il y a de très grands champions haïtiens comme Adonis Stevenson qui évolue au Canada, il y en a d’autres aux Etats-Unis et en France.

HT : Pouvez-vous nous énumérer les étapes à franchir pour développer cette discipline en Haïti ?

Senseii Bingo : D’abord être accepté, ensuite il faudrait que les grandes instances nous épaulent. Mais je dirais de préférences quelles sont les étapes  que ce projet peut apporter à Haïti et là je peux m’assurer qu’il amènera du  travail,  on sait que le sport est le vecteur du développement. Ça peut sortir des jeunes dans la galère. Le cas d’Evens Pierre qui a pu s’en sortir.

HT : En termes techniques et logistiquesgusner Glaude 3

Senseii Bingo : C’est sûr, il faut des matériels. Par mes propres moyens financiers et de quelques amis, j’ai déjà envoyé un conteneur qui doit arriver en Haïti sous peu, il y a là-dedans des gants, des shorts, etc. La boxe c’est très simple quand même. Concernant les entraineurs, il faut les former, c’est pour cela que je disais tout à l’heure que c’est un projet basé sur le long terme. J’ai déjà mon diplôme de formateur, je suis sur le terrain et je pratique le kick-boxing, alors je serai au four et au moulin : je serai un entraineur, un dirigeant je vais chercher le sponsor et ça me dérange pas.

HT : Haiti-Tempo vous dit Merci Senseii Bingo ?

Senseii Bingo : Un grand merci à toute l’équipe d’Haiti-Tempo on va essayer de ne pas vous décevoir et vivre le sport haïtien!!!

 

(Propos recueillis par Gary Eliézer pour haititempo.com)

 

À lire aussi:

Comments

comments