Kervens Fils Belfort

Kervens Fils Belfort a vu le jour à la Gonâve le 16 mai de l’année 1992 mais dans son acte de naissance on voit Petit Goâve juste par erreur parce que c’est le lieu où il a été  baptisé, il est un footballeur international haïtien jouant au poste d’attaquant. Son club actuel est 1461 Trabzon (Turquie).

Belfort et son père

Belfort et son père

Il est né dans une famille de 12 enfants, il a 7 frères et 4 sœurs.

Imitant son père, Dieufils, qui était lui aussi footballeur et qui l’a appris comment shooter le ballon,  il se découvre une passion pour ce jeu, tant que pour lui, pour son oncle, le frère jumeaux de son père,  Dieufaite, mais aussi pour le plaisir de son papa qui est son idole car c’’était une fierté pour lui de remplacer son père étant footballeur.

Etudes académiques obligent, très tôt, il a laissé la ville de la Gonâve, pour venir à Petit-Goave et c’est là qu’il commence véritablement avec le football en intégrant à l’âge de 8 ans l’école de football des doués de Tiboul sous la direction du coach Jean-Hubert Anglade. Dès lors, il progresse rapidement.

Belfort timoun 2

Belfort a l’école des doués

Alors que cette école était du côté de la Gonâve pour disputer une compétition, Savil Dessin, le président du Roulado à l’époque, l’a vu et l’a approché pour rejoindre son équipe, du coup, Belfort, âgé seulement de 15 ans et demi, débute sa carrière en championnat national de D1 en 2007. Malheureusement pour lui, cette même année, le Roulado a été relégué en deuxième division.

Un jeune prometteur comme Belfort ne peut pas jouer en seconde division, c’est ce qu’on pouvait dire pour le Tempête qui l’a recruté dès la descente en enfer du Roulado. Ainsi, Belfort rejoint le club belle colonne lors de la saison 2008.

Arrivé à Saint Marc, Belfort n’a pas pris trop de temps pour s’adapter, utilisé sur l’aile gauche, avec son dossard 16 comme pour sa date de naissance, il s’est illustré sous les couleurs  bleus et blancs de l’équipe belle colonne. Cette même saison, il remporte la série d’ouverture de la D1, ainsi que le titre champion des champions, à l’issue de la saison, il a été désigné révélation de l’année et meilleur jeune joueur.

Le 31 aout 2008, il a marqué son premier but avec le Tempête FC face à la Jeunesse Sportive Capoise (JSC) à l’occasion de la 2e journée de la série de clôture disputée au Parc Saint Victor.

Belfort tempete

Belfort sous les couleurs du Tempête FC

Lors de la série de fermeture de 2008, il a scoré 3 buts avec le Tempête FC. Parmi les matchs de cette saison, il a marqué un doublé face au Racing Gonaïves (champion de la série de clôture 2008 NDLR) dans le match comptant pour le trophée champion des champions (gagné par son club 3-1).

En 2009, il entame sa deuxième saison au Tempête FC, boosté par les grands comme Wilnot St Juste et Eliphène Cadet, il soigne son efficacité devant les buts avec 6 buts inscrits, il devient le chouchou du Saint Marc au détriment du rival  Baltimore.

Au total, il a marqué 18 buts avec le Tempête dont 2 penaltys et remporte de nombreux trophées collectif et individuel. Son dernier but en championnat national était contre le Cavaly au Parc Michelet Destinoble (Verrettes) à la 15e journée série de clôture de la saison 2010-2011.

Après avoir éclaboussé de tout son talent la compétition reine du pays, Belfort doit conquérir maintenant l’Europe, et comment ? Il était d’abord appelé pour la première fois en sélection senior pour disputer un match amical contre l’Argentine le 5 mai 2010 et grâce à ses bonnes performances au cours de cette rencontre, des dirigeants de Benfica qui suivaient le match l’ont contacté par le biais de son agent Mike Wheeller qui se trouvait au Portugal, voilà comment il a bénéficié un stage au centre de formation du club Lisboète.

belfort le mans

Sous les couleurs du Mans

Arrivé le samedi 19 septembre 2010 dans la capitale portugaise, A la surprise générale, Belfort n’a passé que neuf jours au centre d’entraînement de Benfica, il prend la direction de France pour passer un autre stage à Le Mans où évoluait le mirebalaisien Jeff Louis, qui, c’est grâce à sa demande auprès des dirigeants des Manceaux, que Belfort a pu obtenir ce stage. Car, c’était plus facile pour lui pour s’imposer dans cette équipe.

Malgré blessé, les dirigeants manceaux l’ont accepté, et après trois semaines d’essais, il intègre officiellement Le Mans mais termine quand même la saison de 2010 avec le Tempête FC.

En été 2011, il rejoint Le Mans en Ligue 2 pour deux ans pour commencer une nouvelle aventure et dès la première journée, Il effectue sa première titularisation contre l’AC Arles- Avignon. Il marque son premier et deuxième but contre Sedan le 20 aout 2011 à la 26e et à la 55e minute de jeu.

Très courtisé ailleurs, le club a prolongé son contrat pour 5 ans supplémentaires, cependant, suite à la relégation de Le Mans en 6eme division en 2013, Belfort a été transféré pour 3 ans en Suisse au FC Sion mais le club suisse, ayant atteint le quota de joueurs extra-communautaires, lui annonce qu’il ne pourra pas jouer pendant 4 mois, il s’est obligé de revenir en France à Grenoble Foot 38 sous forme de prêt en CFA (4e division Française).

Le 8 mars 2014, Kervens Fils Belfort a inscrit son premier but avec le Grenoble Foot 38 lors de la 20e journée du championnat français amateur (CFA) dans le match opposant sa formation face à l’équipe de FC Pau (4-2) il a retrouvé le chemin des filets à la 22e minute d’une belle frappe en plein axe après avoir récupéré un ballon entre les pieds des défenseurs de FC Pau.

Le 15 mars, il inscrit le but de sa vie, alors dans le rond central, il élimine un défenseur d’un coup du sombrero et voit le portier un peu avancé, enchaîne avec une frappe de plus de 45 mètres qui termine sa course dans les filets. Ce même mois avec 71% des suffrages, il a remporté le prix de meilleur joueur du mois de mars de l’équipe.

Quelques temps après, il a inscrit son premier quadruplé de sa carrière, mais avec l’équipe réserve de Grenoble contre Oyonnax au championnat de France amateur (CFA).

Belfort

Avec l’Etoile Fréjus St Raphael

Après les 6 mois passés à Grenoble, il signe à l’Etoile Fréjus Saint-Raphaël en national  (3e division Française) en été 2014 pour un an avec option de le prolonger pour un an supplémentaire en cas de la montée du club en Ligue 2. Le coach Annaud cormier qui l’avait tant apprécié depuis lorsqu’il était à Le Mans, a fait appel à lui pour monnayer ses talents à St Raphael.

Cependant, il n’arrive jamais à s’imposer dans cette équipe de troisième division, il n’a presque pas joué avec le groupe professionnel (7 matchs), mais avec les réserves, il en avait inscrit quatre (4) buts dont un triplé.

« J’avais la capacité, la volonté et le talent pour m’imposer au sein de l’Etoile FC Fréjus Saint-Raphaël, qui est d’ailleurs une équipe de troisième division. Il est arrivé qu’en National, on ne tient pas compte des dates de la FIFA. Etant donné, je ne négocie pas mon équipe nationale pour rien au monde, je n’ai pas eu le temps de jeu souhaité. Devant ce fait accompli, l’entraîneur m’a dit clairement : s’il savait que j’ai été aussi important pour ma sélection, il n’aurait pas fait appel à moi. En fait, pour mon pays, j’ai accepté de me sacrifier, et cela, peu importe le prix à payer,» déclare Belfort au micro de l’ASHAPS pour justifier sa non réussite à Fréjus.

En janvier 2015, Le lion timide a résilié son contrat qui le liait avec l’équipe française de national et pour ce même mois, il a été contacté par Sheikh Russel, un club Bangladais où évoluaient Pascal Millien et Sony Nordé dans le passé, le club était prêt à lui offrir un contrat de 15 000 dollars américains le mois, mais Belfort a rejeté cette offre car selon lui, il est encore trop jeune pour s’exiler dans le continent asiatique dans un championnat aussi de bas niveau.

belfort chypre 2

Sous les couleurs de l’Etnikos Achna

Finalement, Belfort a paraphé  un bail de cinq mois avec option d’une prolongation d’un an avec le club de la première Ligue Chypriote d’Etnikos Achna FC.

Comme c’était le cas lorsqu’il était à Grenoble, le 8 mars 2015, il a inscrit son premier but avec Etnikos contre Othellos.

Avec Etnikos Achna, il a disputé 15 matches dont 14 comme titulaire pour 3 buts marqués et 4 passes décisives. le tout pour une durée de 1277 minutes.

Le 27 juillet 2015 il a signé un contrat de deux ans avec le club de 1461 Trabzon en deuxième division Turc, malgré diminué par une blessure qu’il a contracté au cours de la 23e édition de la Gold Cup, le joueur a rejoint ce club  pour un nouveau défi car avec des bonnes performances, il pourrait intégrer l’équipe première à savoir, Trabzonspor cependant l’a quitté un an après pour s’engager aux Kerala Blasters en Inde dans la Super Ligue, ce championnat disputé sur seulement 3 mois.

Ensuite il a rejoint le championnat Suédois de la D2 en sigant un bail de 6 mois au Syrianska FC , pour 8 matchs, il n’a marqué aucun but. Il ne cesse de voyager partout dans le monde et il allait découvrir un nouveau pays, l’Azerbaïdjan ou il s’était engagé avec le FC Zira, il a failli disputer l’Europa Ligue, son équipe a été éliminée au 2e tour préliminaire et il a eu la chance de scorer un but en 4 matchs. Apres seulement 1 match de championnat, il est transféré en Inde FC Jamshedpur.

Sélection :

U-20 :

Alors que l’équipe haïtienne préparait les éliminatoires pour la coupe du monde Egypte 2009, contre toute attente, Belfort ne faisait pas partie des sélectionnés pour jouer ces éliminatoires, mais il a réussi un coup de maitre, en débarquant sans aucune invitation au camp d’entrainement des jeunes Grenadiers. Questionné par le sélectionneur principal, Tchaly Eliazard, il a répondu que c’est le directeur technique national, Carlo Marcelin qui l’a envoyé mais après des vérifications, le staff technique a conclu que c’était un bluff, cependant sur l’insistance du président de son club, le Tempête FC, on lui donne une chance de s’entrainer juste pour une journée avec le groupe mais grâce à son talent, cette journée, devint une convocation.

Avec les moins de 20 ans, il a disputé 4 matches pour 3 buts marqués.

L’équipe A

Pour ses bonnes performances avec les U-20 en 2009, il était très convoité par le colombien Jairo Rios Rindon (le sélectionneur à l’époque) pour venir grossir les rangs de l’attaque haïtienne, mais c’est finalement le 5 mai 2010, à 11 jours de ses 18 ans, qu’il a honoré sa première sélection contre l’Argentine de Maradona dans un match amical disputé à Cutral Co (0-4), entré en cours de jeu à la 77e minute à la place d’Angelot Dieujuste, il a passé 13 minutes sur le terrain et ne pouvait éviter cette lourde défaite à Haïti. Depuis, il occupe une place de choix au sein de l’équipe haïtienne

Le cauchemar de 2011

En 2011, avec un nouvel entraineur, le Brésilien Edson Tavares, Haïti entama les éliminatoires de la coupe du monde Brésil 2014. Eliphene Cadet n’est plus en super forme au même titre que Jean-Philippe Peguero et Leonel Saint Preux, Belfort fut le véritable numéro 9 des Grenadiers mais il n’eut pas la confiance du coach. Il a quand même profité pour marquer son premier but en sélection le 6 septembre 2011 face à Curaçao dans la large victoire d’Haïti (4-2).

belfort jamaiqueMais le 11 novembre, Belfort connaissait un moment de désolation. Alors 2e meilleur buteur de l’équipe derrière Jean-Eudes Maurice pour ces éliminatoires, contre toute attente, il n’a pas été titularisé lors du cinquième et avant dernier match du groupe contre Antigua, pourtant une défaite était synonyme de l’élimination des Grenadiers. Le coach Tavares décida de le faire entrer 5 minutes avant le terme du match. Haïti s’inclina (1-0) et éliminée du Mondial.

De 2010 à nos jours, il a porté les couleurs de la sélection haïtienne pendant 40 fois et a marqué 15 buts.

Ses préférences :

Clubs: Tempête FC, Roulado de la Gonâve

Joueurs : Ronaldinho, Jean Sony Alcenat (Tiga), Mechack Jerome, Wilde-Donald Guerrier, Jeff Louis, Pascal Millien, Vaniel Sirin

Son rêve:

Créer une académie de football afin de transmettre son savoir-faire aux plus jeunes

 

Fiche Technique :

Prénom : Kervens Fils

Nom : Belfortbel

Nationalité : haïtienne

Age : 25 ans

Poste : Attaquant, ailier gauche.

Taille : 1 m 85

Poids : 70 kg

Pied fort : droit

Parcours :

2007: Roulado de la Gonâve: 3 buts (pas en championnat national)

2008 – 2011: Tempête FC: 18 buts

2011 – 2013: Le Mans (France) : matchs joués : 55 dont 45 en L2, buts: 5 buts

2014: janvier à juin: Grenoble Foot 38 (France/CFA), matchs joués : 11 matches, minutes: 607, buts: 3 buts

Juin 2014 à janvier 2015: Etoile Fréjus Saint Raphael (France/national), matchs : 7, minutes : 280, but : 0

Janvier à juillet 2015  : Etnikos Achna (Chypre): matchs joués : 15, minutes : 1277, but : 3

Juillet 2015 à  Août 2016: 1461 Trabzon (Turquie): matchs joués : 11, minutes : 757, but : 0

Octobre à Décembre 2016: Kerala Blasters (Inde): matchs joués : 15, minutes : 1082, but : 3

Février à Mai 2017: Syrianska (Suède): matchs joués : 8, minutes : 143, but : 0

Juin à Août 2017: FC Zira (Azerbaïdjan): matchs joués : 5, minutes : 370, but : 1

Août à date: FC Jamshedpur (Inde)

Sélection :

2008-2009: Haïti U-20: 4 matchs, but: 3

2010: Haïti senior: 26 matchs, but: 12 comptabilisé, 13 en réalité.

Palmarès :

belfort joie

La joie de Belfort après la victoire des Grenadiers (2-0) a la Gold Cup le 12 juillet 2013 face au Trinidad

3 titres de champions du championnat national de D1 avec le Tempête FC : série d’ouverture 2009, série d’ouverture 2010 et série de clôture 2011.

2 titres de Champion des Champions avec le Tempête : 2009 et 2010

Elu révélation de la saison 2008

Meilleur joueur de la saison 2009

Co-meilleur buteur de la coupe des nations de la caraïbe 2014 avec 3 buts

 

Les 15 buts de Belfort avec la sélection haïtienne en détails :

But/ date/compétition/match-résultats

1er/ 6-septembre 2011/ Elim. Mondial 2014/ Curaçao – Haïti -2- 4

2e, 3e et 4e/ 7-octobre 2011/ Elim. Mondial 2014/ Iles Vierges US – Haïti 0-7 (noter que, dans ce match, la FIFA a comptabilisé 2 et donne l’autre à Reginal Goreux par erreur)

5e/ 15-novembre 2011/ Elim. Mondial 2014/ Haïti – Antigua & Barbuda 2-1

6e/ 6-fevrier 2013/ Amical/   Bolivie – Haïti 2-1

7e/  6-septembre 2013/ amical/ Corée du Sud – Haïti 4-1

8eet 9e / 12- octobre 2014/ Coupe Caraïbe/ Haïti – Barbade 4-2

10e/ 12-novembre 2014/ Coupe Caraïbe/ Haïti – Antigua 2-2

11e et 12e / 14 novembre 2014/ Coupe Caraïbe/ Martinique – Haïti 0-3

13e/ 8 septembre 2015/ Elim. Mondial 2018/ Haiti – Grenade 3-0

14e et 15e/ janvier 2017/ Barrages pour la 5e place de la coupe Caraïbe 2017/ Trinidad & Tobago – Haiti 3-4

 

(Préparé et présenté par Gary Eliézer et Benson Petit-Clair pour haititempo.com avec un grand support de Michel Giraud)

 

 

Dernière modification : 18 aout 2015

 

À lire aussi:

Comments

comments

Leave a Reply

Your email address will not be published.