Tennis – La Fédération haïtienne de tennis (FHT) prépare la relève

Par Gérald Bordes

Le travail effectué par la Fédération haïtienne de tennis (FHT) commence à apporter des résultats avec des trophées et médailles glanés par des futurs cracks du tennis haïtien dans des tournois caribéens.

Dans les années 80 et 90 le tennis haïtien dominait la zone caribéenne et était présent sur les circuits mondiaux avec Ronald Agénor, Bertrand Madsen et autres tennismen. Mais dans les années 2000, le tennis haïtien a perdu sa place sur l’échiquier international malgré l’effort et le dévouement de l’emblématique président de la Fédération haïtienne de tennis (FHT) Frantz Liautaud qui a initié le tennis de masse en vue de préparer des futurs champions à travers tout le pays en vue de doter le pays d’autre Agénor et consorts. Dommage, ce projet a connu un coup d’arrêt. Mais, depuis 2015, le tennis haïtien renaît de ces cendres avec le comité dirigé par Joseph Étienne Junior qui a pour vice-président l’infatigable Francky Saint-Louis.

Ce nouveau comité exécutif qui dirige le tennis haïtien met l’accent sur la relève. Ainsi, il permet à des jeunes tennismen et tenniswomen de prendre part dans plusieurs compétitions régionales. Ces futurs cracks haïtiens ont déjà apporté au bercail plusieurs trophées et médailles qu’ils ont glanés dans des compétitions internationales.

Les plus récents ont été les onze trophées obtenus aux deux tournois internationaux qui se sont déroulés en terre voisine. Du 2 au 7 octobre dernier, le jeune crack du tennis haïtien Adler Germinal James, dans le tournoi « La Copa Mangulina »,  a remporté le trophée en simple U14 et en double avec Fritzterson Saint-Louis et chez les filles Richardlyne François a fait de même en gagnant sa catégorie et a hérité la deuxième place en double en association avec la jeune dominicaine Feidi Abreu. Ce tournoi a réuni vingt-cinq pays.

Deux jours plus tard, les jeunes espoirs ont pris part à la Copa Mangulina du 9 au 14 octobre où Adler Germinal James et Richardline François ont raflé tout sur leur passage. Pour ces deux compétitions, la FHT a envoyé six tennismen qui ont retourné au bercail avec  huit trophées de première place et trois de deuxième place.

Le vice-président de la FHT Francky Saint-Louis qui a été l’entraîneur de ses jeunes suite à ce succès a lancé un appel à tous les secteurs (étatique et privé) pour leur demander de venir en aide à ses futurs champions afin de permettre à la Fédération haïtienne de tennis de les encadrer.

Le numéro 2 du tennis haïtien a, toutefois, informé que les jeunes champions pourraient se rendre au Panama en décembre prochain afin de faire flotter le bicolore haïtien une nouvelle fois.

 

À lire aussi:

Share

Comments

comments