Volley- Sélection : Mickelson Thomas se questionne sur l’élimination de l’équipe féminine haïtienne

Par Guerby Meyer

L’entraineur de l’équipe masculine de Banzaï, Mickelson Thomas a exprimé sa frustration après l’élimination de la sélection féminine de volleyball haïtienne à la première phase des éliminatoires de la coupe du monde Japon 2018, l’homme à succès à la LVBRO, estime que les filles de Frederick François auraient pu faire mieux .

Avec un bilan négatif, une victoire et deux défaites, la sélection haïtienne n’a pas obtenu son billet pour la seconde phase, ça qui pousse Thomas à questionner certains aspects qui, selon lui est la cause de cet échec.

« Je ne peux pas comprendre cette élimination, on aurait pu faire mieux dans ce tournoi. On est classé 7e de la NORCECA, contrairement à la Martinique (12e) et Aruba, le Cendrillon. Logiquement c’est Haïti et Suriname qui devraient être qualifiés dans cette poule,» fulmine l’entraineur.

« On retrouve les meilleures joueuses du pays comme Solaïda Pierre (attaquante), Djoulissa Mathé ( middle blocker) et Juliette Bayol (opposite) dans cette sélection, mais je me demande est ce que la gestion du groupe a été bien faite par le staff technique ? Face à Aruba par exemple, on devrait aménager certaines joueuses pour qu’elles soient plus aptes pour ce match vital contre la Martinique. Et puis,  Solaïda a quelques kilos en trop, un surpoids qui est inacceptable, il faut que nos dirigeants fassent quelque chose sur ce point.»

 

Crédit photo: Le National

À lire aussi:

Comments

comments