CONCACAF-LDC: Le Don Bosco dépasse le Somerset

Par Marc Johnsen AZARD « AZ »

Le Don Bosco de Pétion Ville a passé sa vitesse de croisière  sur l’équipe de Somerset des Bermudes (5-0) hier mercredi au stade Sylvio Cator  en match d’ouverture du tournoi triangulaire de la phase préliminaire de la ligue des champions de la CONCACAF.

Largement dominateur de toute l’intégralité de la rencontre, le club jaune et noir, malgré les difficultés rencontrées par le système défensif du Somerset y compris par le portier, Shaquille BEAN, n’a pas cessé de multiplier les occasions jusqu’à ce qu’il trouve la faille, profitable à la pépite, Kenley Dédé, entré en cours de jeu à la place de Venel St Fort, de déclencher les hostilités d’une frappe raz-sol (43e). (1-0) à la pause.don et somerset

Fatigué en seconde partie, les visiteurs ne font qu’observer la leçon du football digne à regarder de la formation Pétionvilloise même s’ils n’ont pas été ridicules à chaque fois qu’ils ont eu la possibilité d’avoir le ballon.

Pour sa part, l’équipe championne de la série d’ouverture du championnat national haïtien continue de s’offrir le bon spectacle aux minimes supporteurs, présents au stade Sylvio Cator et c’est alors que Jomari Gooden a tué l’espoir des Bermudiens en marquant un but contre son camp après un corner bien tiré par Junior Delva (2-0) (60e).

Entrés  respectivement à la place de Folson Philemond et Dumy Fédé, Benchy Estama et Campomar Agustin ont bien joué leur partition à l’écrasante victoire de leurs formations en réalisant le 3e et 4e but des locaux à la 76e et 81e minute de jeu après plusieurs actions tentées. Pour sa part, l’Argentin Compomar Agustin, arrivée cette saison au club jaune et noir, semble bien être déjà chez lui et n’a pas tardé à inscrire son nom au livre des buteurs Pétionvillois de très belle manière, dribble du gauche pour mettre dans le vent, Sean Brangman avant d’ajuster le portier adverse d’une frappe droite enroulée à raz-de-terre (76e).

De son côté, la pièce maitresse de la défense Jaune et Noir, Massigno Joseph n’est pas resté indifférent au festival de son club. Le numéro 14 du mechan-mechan s’empresse pour s’offrir un chef d’œuvre d’une talonnade à la Zlatanesque  pour sceller le succès autoritaire de la bande à Junior Natoux (89e).

Archi-favori du triangulaire de la phase préliminaire de la ligue des champions de la CONCACAF, le Don Bosco prend déjà une option vers le second tour, décisif à la plus prestigieuse compétition de notre Zone.

À lire aussi:

Comments

comments