Foot: Inde, le pays à deux Ligues professionnelles de D1

Par Childo Geffrard

Dans un pays dominé par le cricket, beaucoup d’indiens s’intéressent au football depuis des années; pour le rendre populaire et favoriser l’émergence des joueurs locaux, ils ont fondé l’I-League en 2007, un championnat de statut professionnel qui est concurrencé depuis 2013 par l’ Indian Super League (ISL).

En 1996, la première ligue nationale a été lancée en Inde, connue sous le nom de National Football League (NFL) avec huit (8) formations, dans le but de mettre en vedette des sportifs professionnels mais cela n’a jamais été réalisé car, la ligue a souffert du manque d’infrastructures et du non-professionnalisme de ses clubs.

I-League

En 2007, il a été annoncé que la NFL serait relancée mais sous le nom de l’I-League avec un changement dans les signatures des joueurs étrangers. La nouvelle règle admet que  les clubs engagés ne pourraient signer que quatre (4) étrangers dont trois (3) non-asiatiques. La première saison a réuni dix (10) équipes: celles de la précédente campagne de la NFL et deux (2) de la 2e Division.

À la fin de chaque saison, l’équipe avec le plus de points, gagne la ligue. En cas d’égalité, la confrontation directe est considérée. Les saisons se déroulent de janvier à mai, avec des clubs jouant 18 matchs chacun, totalisant 90 rencontres dans la saison. La compétition est opérée sur un système de promotion et de relégation avec la 2ème Division de l’I-League.

L’Indian Super League

Comme l’I-League, l’Indian Super League (ISL) est un championnat professionnel de football mais qui se déroule d’octobre à décembre, les équipes jouent ensemble deux fois pendant la saison régulière pour un total de quatorze matchs chacune. Les quatre (4) premiers clubs se qualifient pour les demi-finales des plays-offs (aller-retour) avant la finale qui se joue en une seule rencontre.

Elle a été fondée en 2013 dans l’objectif de hausser le niveau du football indien, comportant actuellement huit (8) équipes. Contrairement à l’autre ligue, L’ISL n’utilise pas le système de promotion et de relégation, mais plutôt des franchises dans le sens de la Major League Soccer (MLS) des États-Unis.

On serait tous amnésiques de parler de l’histoire d’Haïti sans parler des indiens, aujourd’hui ces deux nations ont des relations qui consolident dans divers domaines. En football, depuis deux ans des Grenadiers font de l’Inde leur nouvel eldorado. Cette année, ils sont au nombre de trois (3) à avoir disputé l’ISL, Kervens Belfort, Duckens Nazon et Sony Nordé. Ce dernier a marqué les esprits lors des deux dernières éditions de l’I-League avec Mohun Bagan en élisant meilleur joueur étranger. Il y a quelques semaines, Wedson Anselme vient de s’ajouter à cette liste.

À noter, Il n’y a que deux pays qui dénombrent plus d’un milliard d’habitants, l’Inde en fait partie. Le sport roi du pays est le cricket mais une grande partie de la population est passionnée par le football. On ne voit que des stades remplis à chaque match en ISL ou encore en I-League.

À lire aussi:

Share

Comments

comments