Signature d’un protocole d’accord entre le MEF, le MJSAC et la FHF

Par Gary Eliézer

Le ministère de l’économie et des finances, le ministère de la jeunesse des sports et de l’action civique (MJSAC) ont signé mercredi dans les locaux du MEF un protocole d’accord avec la fédération haïtienne de football (FHF) destiné à appuyer financièrement le football haïtien.

Ce protocole d’accord signé par le ministre des sports, Jimmy Albert, le ministre de l’économie et des finances, Wilson Laleau et le président de la Fédération Haïtienne de Football, Yves Jean Bart, engage l’Etat haïtien et la primature à aider le football dans son ensemble : la sélection nationale, les clubs (masculin et féminin) et prévoit la réalisation de 50 académies de football dans le pays.

Quelques dirigeants de club

Quelques dirigeants de club

 ‘’Comme nous l’avions annoncé lors de la réunion avec les clubs au Stade Sylvio Cator, l’Etat haïtien était prêt à offrir un accompagnement financier aux différentes fédérations et associations sportives du pays et vous le savez, dans le budget 2015-2016, le gouvernement dispose d’un fonds qui est alloué au sport.  Les raisons sont évidentes puisque nous avons une sélection qui peut aller loin dans les séries éliminatoires du mondial 2018 et qui a besoin de support, de nos jours, nos clubs sont à bout de souffle et ne pourraient pas prendre en charge les joueurs donc on a jugé bon d’aider les entités sportives avec la signature de ce protocole d’accord qui va pérenniser les échanges,’’ déclare le ministre de l’économie et des finances, Wilson Laleau.

Parallèlement, le ministre de la jeunesse des sports, Jimmy Albert croit que ce protocole d’accord est un pas en avant pour le développement du football et c’est le monde sportif qui a grandement contribué

‘’C’était le signal fort que le monde sportif avait envoyé lors de la marche du  15 mars 2015, et à travers la signature de ce protocole d’accord je crois qu’il y a un pas en avant,’’ dit-il.

Le président de la FHF, Yves Jean Bart  s’est réjoui de ce partenariat qu’il qualifie même de plan Marshall pour le football qui va développer sa discipline sportive.100_2404

‘’Aujourd’hui c’est l’an 1 de l’indépendance du football car depuis l’existence de la fédération on a jamais reçu un support de ce genre, plusieurs gouvernements sont passés et nous a aidé mais pas dans un cadre institutionnel, désormais c’est le cas et on peut travailler la tête tranquille pour faire avancer le foot.’’

Selon ce protocole d’accord, l’Etat haïtien s’engage à verser sur les 12 prochains mois une somme de 800 000 gourdes, aux clubs masculins de la D1, 500 000 gourdes pour ceux de la D2. 200 000 et 100 000  gourdes respectivement pour les clubs de la première et de la deuxième division féminine. Un montant de 40 000 000 de gourdes est prévu pour la préparation de la sélection Haïtienne et 10 000 000 de gourdes pour la valorisation des installations sportives afin de construire 50 académies de sport.

Pour recevoir cette somme, les clubs doivent présenter un exemplaire de leurs statuts de standard de la FIFA, affilier à la fédération, avoir un compte bancaire, un matricule fiscal et un comité directeur élu non-contesté.

Noter qu’un deuxième partenariat sera signé avec le comité olympique haïtien pour les autres fédérations.

 

À lire aussi:

Comments

comments